Stratégie : pour pérenniser son existence

L’observation du paysage entrepreneurial français conduit à un constat sans appel : 75% des entreprises disparaissent au cours des 10 années qui suivent leur création.

A l’origine de ces défaillances : une méconnaissance de leur environnement économique et humain, qui fausse la relation sociale entre l’entreprise et cet environnement. Un blocage du développement de l’organisation en résulte. Celui ci se caractérise par :

Une focalisation sur l’individu : la ménagère de moins de 50 ans…

Un repli sur un espace territorial restreint jugé, à tort, sécurisé : local, régional, national…

Une perception chronologique du temps qui passe : l’instant, 60 jours à compter de la date de facturation…

Une appréhension hiérarchique de la structure interne de l’entreprise : la direction parle, la base écoute et obéit. Les situations complexes sont morcelées en une suite de situations simples, dont les solutions apparaissent simples également.

Ce qui conduit l’entrepreneur à ne consulter que deux indicateurs de succès : son compte en banque et son carnet de commandes.

Or, l’émergence des technologies de l’information et de la communication a provoqué quatre révolutions :

Une révolution humaine : à l’individualisme se substitue le communautarisme : sur Internet, l’individu appartient à une ou plusieurs communautés, au sein desquelles il s’épanouit…ou s’évanouit. D’où l’émergence du métier de Community Manager.

Une révolution spatiale : l’abolition des distances et des frontières. L’entreprise peut trouver de nouveaux partenaires (clients, fournisseurs, etc) à l’autre extrémité du globe, mais le concurrent du bout du monde peut investir l’espace à tort considéré comme sécurisé.

Une révolution temporelle : les événements interviennent simultanément. Le dirigeant dispose ainsi d’une vision globale de la situation de son entreprise, mais aussi de son environnement. Mais il peut aussi se trouver en surcharge de données : c’est l’infobésité, qui paralyse alors la prise de décisions, donc l’action.

Une révolution structurelle : sur Internet, puisque les communautés prennent le pas sur les individus, les relations sont symétriques, voire holistiques : « Tout est dans tout, et inversement ». Cela signifie que l’ajout, la modification ou la disparition d’un élément de l’environnement affecte positivement et/ou négativement l’ensemble de cet environnement. Et tout le monde parle de tout à tout le monde sur un pied d’égalité, quel que soit sa taille.

Les entreprises évoluent donc désormais dans un environnement économique rendu complexe par la mondialisation et l’inflation des données disponibles qu’il génère. Dans ce contexte, deux types de dirigeants émergent : ceux qui savent (avant les autres ?) et ceux qui ne savent pas. Par ailleurs, la compétition économique, donc la compétitivité d’une entreprise, s’évalue moins sur le coût marginal généré par la production et la vente de biens ou de services que sur l’innovation et la qualité du service fourni.

Pérenniser son existence, c’est tirer parti de son environnement pour se développer. C’est le premier objectif visé par l’Intelligence Economique.

A cette complexification de la vie économique s’ajoute un contexte de crise économique. Et en temps de crise, la clientèle se raréfie, ce qui provoque une baisse du chiffre d’affaire. L’entrepreneur est donc condamné à ralentir son activité, voire à l’arrêter totalement…A moins qu’il ne décide d’étendre son « territoire de chasse« . Au quel cas, il séduira de nouveaux clients qui lui permettront de maintenir son chiffre d’affaire et nouera de nouveaux partenariats. Mais pour cela, il devra se frotter à de nouveaux concurrents, désireux de préserver leurs propres parts de marché et leur chiffre d’affaire.

La crise exerce donc une fonction régulatrice sur l’évolution des marchés : elle favorise les acteurs qui en tirent des opportunités et handicapent ceux qui la considère uniquement comme une menace.

Pérenniser son existence, c’est savoir profiter de la crise pour mieux se renforcer. C’est le second objectif visé par l’Intelligence Economique.

Notre site Internet : http://mastere-risque-territoire.eisti.fr/?q=node/4

3 réponses à “Stratégie : pour pérenniser son existence

  1. Pingback: L'Intelligence Economique, pour pérennis...·

  2. Pingback: L'Intelligence Economique, pour pérennis...·

  3. Pingback: L’Intelligence Economique, pour pérenniser son existence | Les mots pour le dire – Words to say it | Asean Weaver For Business Blog·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s